Pourquoi photographe de mariage ?

L'appareil photo, l'outil qui permet la submersion dans un univers inconnu pour en extraire par mon regard photographique une vision; réaliste, poétique, chic, drôle, émouvante. Cette aventure est ce que j'aime par-dessus tout dans la photographie. J'aime aussi la technique magique. Cet instrument de précision reflex, argentique, moyen format...capable de rendre visible et palpable l'émotion qui est passé. Ce que la technologie peut nous apporter de plus beau: un outil qui arrête le temps qui file pourtant.

La photographie de mariage, c'est rock and roll !

Un mariage est un volcan d'émotions où les familles se rassemblent pour une célébration unique. Ma mission : en extraire une histoire captivante pour les mariés. Pour cela, je dois varier les angles, me rapprocher pour photographier une expression, un détail. Changer de plan, reculer pour saisir une vue d'ensemble, une ambiance. Prendre de la hauteur pour une vue plongeante ou l'inverse me baisser pour un point de vue en contre-plongée. Tout cela pour un reportage vivant et créatif. Je pense la composition de mon image en tenant compte des arrières plans. Pour apporter du relief, j'intègre dans mon cadre un chouette détail en premier plan. Vite! Je modifie les réglages de l'appareil photo, la puissance du flash, la vitesse en faible lumière, les iso a l'entrée de l'église et à la sortie etc...

Tout cela se décide dans le feu de l'action, en pensant à changer ses cartes avant les moments clés, à remplacer les batterie de flash, à trouver coûte que coûte une place pour garer la voiture près de celle des mariés à la mairie pour ne pas rater l'arrivée. Courir avec les appareils en bandoulière si on a pas trouvé de place dans les 50 mètres, retenir une larme à la mairie ou à l'église pour ne pas faire "cœur d'artichaut", se frayer un chemin entre tous les Iphones, smartphones, tablettes, compact, bridge, reflex. Etre sure de suivre le bon cortège si un autre mariage nous croise, jouer à la maîtresse pour les photos de groupe etc.. Attention c'est l'entrée des mariés, let's danse ! C'est l'ouverture du bal ! En piste ! Voila la pièce montée...flash ! flash!

Vous connaissez probablement l'expression "être sur les rotules ", et bien lorsque je dis au revoir je suis sur les rotules.

El Gringo ! un double concentré d'expresso serré pour la route s'il vous plaît ! Deux allumettes pour les paupières et je sors de la mêlée. C'est parti pour une heure de route en solitaire, le vide intersidéral... E.T téléphone maison...

Il me restera à faire le post-traitement du reportage... Il s'agit aussi d'un épisode passionnant bien que plus soft.

Chaque mariage m’entraîne dans une course contre la montre, je vis l'instant, une dose d'adrénaline. Je dois rapporter les photographies qui feront la différence. Avec la pratique, l'aventure devient instinctive, c'est un jeu créatif, une addiction !